Médias

Fin de la grève, début de la médiation

La société des rédacteurs de Tamedia a voté jeudi en fin d’après-midi la suspension de la grève débutée mardi. Le travail doit reprendre ce vendredi matin.
Fin de la grève, début de la médiation
«Notre lutte est devenue une affaire publique et pas seulement un conflit entre employeur et employés», explique une journaliste. KEYSTONE
Presse romande

Lundi, les dirigeants de Tamedia et les représentants des salariés reprendront les négociations, notamment sur l’avenir du Matin. Tant que les discussions se poursuivront, l’employeur suspend les 36 licenciements prononcés en vue de la fin de la version imprimée du quotidien. Il renonce aussi à licencier ou sanctionner les grévistes, malgré sa menace de licenciements immédiats lancée mercredi matin. Enfin, Tamedia renonce à remettre en cause la CCT et l’accord interne.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion