Suisse

Le règne du statu quo

Le Conseil fédéral ne touche pas à la protection des salaires suisses dans ses négociations avec l’UE.
Le règne du statu quo
La ­Confédération fixe des «lignes rouges» dans ses ­négociations avec l’Union européenne. KEYSTONE
Suisse-UE 

Elle était fort attendue, la conférence de presse de mercredi du Conseil fédéral. Au menu? Une mise au point sur les négociations entre la Suisse et l’Union européenne (UE), portant sur un accord institutionnel. Le sujet reste brûlant, ne serait-ce qu’en raison des récentes déclarations controversées du ministre des Affaires étrangères: Ignazio Cassis (plr) avait remis en cause l’intangibilité des mesures d’accompagnement à la libre circulation des personnes, donc la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion