International

Lafarge mis en examen en France

Le cimentier est accusé d’avoir financé des groupes djihadistes, dont l’EI en Syrie, pour maintenir son activité en pleine guerre.
Lafarge mis en examen en France
Lafarge SA est soumis à un contrôle judiciaire comprenant une caution de 30 millions d’euros. KEYSTONE
Syrie

Le cimentier Lafarge a été mis en examen jeudi notamment pour «complicité de crimes contre l’humanité». Il est accusé d’avoir financé des groupes djihadistes, dont l’organisation Etat islamique en Syrie, pour maintenir son activité en pleine guerre. L’enquête concerne les activités de Lafarge dans son usine syrienne de Jalabiya, au nord du pays, entre 2011 et 2014, a confirmé LafargeHolcim jeudi dans un communiqué. Entendu jeudi par les trois juges

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion