Actualité

Les raids russes ont tué «des centaines de civils», selon Amnesty

Selon l'ONG Amnesty International, les raids russes en Syrie auraient tué des centaines de civils et causé des «destructions massives», ce qui pourrait «constituer des crimes de guerre».
Le président russe Vladimir Poutine. Kremlin.ru
Syrie

Amnesty International a accusé mercredi la Russie d’avoir tué des «centaines de civils» et causé «des destructions massives» en Syrie dans des raids contre des zones d’habitation. Selon l’ONG cela pourrait «constituer des crimes de guerre». Moscou est engagée militairement en Syrie depuis fin septembre en soutien au régime du président syrien Bachar al-Assad et affirme mener des raids aériens contre les «groupes terroristes», dont le groupe djihadiste Etat islamique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion