Économie

«L’oppression n’est pas réformable»

Jean Ziegler mène une critique implacable du capitalisme dans un ouvrage destiné en priorité aux jeunes. Un livre qu’il conçoit comme une «une arme pour l’insurrection des consciences». Interview.
Vers un monde sans capitalisme
A 84 ans, Jean Ziegler continue de ferrailler contre le capitalisme avec pour objectif de le «détruire» car on ne peut s’accommoder selon lui de ce système. HENNING KAISER
Capitalisme

A 84 ans, la capacité d’indignation de Jean Ziegler reste intacte et contagieuse. Son verbe toujours aussi assuré, tranchant, définitif. Les chiffres qu’il aligne sur l’«ordre cannibale du monde» défilent comme autant de coups de massue. C’est la seconde fois que le sociologue, ancien professeur à l’université de Genève et conseiller national du Parti socialiste, ex-rapporteur spécial pour le droit à l’alimentation du Conseil des droits humains des Nations Unies, s’adresse

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion