Genève

Ecologie ou capitalisme policier

Hervé Kempf, qui sera mardi et mercredi à Genève dans le cadre d’Alternatiba, prône une rupture avec le capitalisme, gage de survie de l’espèce humaine.
Ecologie ou capitalisme policier
Le réchauffement climatique offre de nouvelles perspectives au capitalisme, comme le forage à des endroits inaccessibles auparavant. KEYSTONE
Alternatiba

«Que crève le capitalisme.» Rédacteur en chef du journal en ligne Reporterre, spécialisé dans les problèmes d’écologie, le journaliste Hervé Kempf publie un ouvrage au titre sans équivoque1Hervé Kempf, Que crève le capitalisme. Ce sera lui ou nous, Paris, Editions du Seuil, 2020, 128 pages.. Un regard à la fois radical et original sur la crise climatique et environnementale, dans la mesure où Hervé Kempf construit son propos de rupture

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion