Scène

La Bâtie trace son nouveau sillon

Désormais dirigé par Claude Ratzé, le 42e Festival de La Bâtie déploie ses tentacules à Genève et au-delà, relayant le meilleur de la scène suisse et internationale.
La Bâtie trace son nouveau sillon
Laetitia Dosch fait péter Genève, premier solo de la comédienne franco-suisse, repris au Théâtre Saint-Gervais. DOROTHEE THEBERT
Festival de la Bâtie

Le nouveau directeur de La Bâtie, Claude Ratzé, et ses conseillers artistiques, viennent de lever le voile sur la 42e édition du festival ge­nevois. La presse en avait déjà eu un petit aperçu il y a quelque temps (lire Le Courrier du 12 avril dernier), avant que les directions des théâtres locaux annoncent elles-mêmes leur nouvelle saison 2018-2019. L’ancien programmateur de l’Association pour la danse contemporaine (ADC), à Genève, propose-t-il un projet

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion