Régions

Le procès finit en queue de poisson

L’affaire Runicom est close. Roman Abramovitch et les autres parties ont conclu un accord extrajudiciaire.
Le procès finit en queue de poisson
Roman Abramovitch, qui sur cette photo serre la main de l'avocat fribourgeois Luke Gillon, est venu à deux reprises à Fribourg. KEYSTONE
Justice 

C’est un coup de théâtre digne d’un roman de Fred Vargas, la papesse du polar français. Entamé le 2 mai au Tribunal civil de la Sarine, le procès de l’affaire Runicom, dont la vedette est l’oligarque russe Roman Abramovitch, se termine en queue de poisson. En effet, l’action en justice intentée par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) contre le milliardaire, ainsi que contre Eugene Shvidler, l’un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion