International

«C’est une situation qui nous indigne»

L’Aquarius continue sa route vers l’Espagne. A bord, les conditions de vie se sont un peu améliorées.
«C’est une situation qui nous indigne»
Le transfert de quelque 500 passagers de l'Aquarius sur deux autres bateaux a permis d'améliorer la vie à bord. KEYSTONE
Migrants

L’odyssée de l’Aquarius se prolonge. Du moins jusqu’à ce week-end, lorsque le navire affrété par SOS Méditerranée devrait arriver en Espagne. A son bord, il reste un peu plus d’une centaine de migrants, après que quelque 500 passagers (sur les 629 recueillis) ont été transférés sur d’autres bateaux. La Neuchâteloise Julie Melichar a embarqué vendredi dernier à bord de l’Aquarius. Elle est chargée de récolter des témoignages et d’assurer la communication

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion