Livres

«Traduire, c’est déjà mettre en scène»

Passeur de chefs-d’œuvre du théâtre allemand, Jean-Louis Besson inaugure à Lausanne le premier Programme Gilbert Musy en soutien aux jeunes traducteurs.
«Traduire, c’est déjà mettre en scène»
Jean-Luc Besson (à droite) lors de sa masterclass de traduction théâtrale organisée par le Centre de traduction littéraire de Lausanne. VALMIR REXHEPI
Littérature dramatique

Jean-Louis Besson compte parmi les grands noms qui ont fait découvrir nombre d’œuvres phares du théâtre allemand. Il est le premier traducteur invité par le Centre de traduction littéraire (CTL) de l’université de Lausanne dans le cadre de son nouveau Programme Gilbert Musy en soutien à la relève (lire ci-dessous). De Georg Büchner à Lukas Barfüss, en passant par Heiner Müller ou Botho Strauss, Jean-Louis Besson s’est attelé à des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion