Genève

Genève en marche: l’enquête pour fraude électorale toujours en cours

Deux hommes ont été entendus par la police après avoir été accusés par une ancienne candidate de Genève en marche d’avoir recueilli de nombreux bulletins de vote vierges.
L’enquête pour fraude électorale toujours en cours
(KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)
Justice 

L’affaire avait fait grand bruit en avril, quatre jour avant le premier tour des élections cantonales, avant de se dégonfler aussitôt. L’éphémère parti d’Eric Stauffer, Genève en marche (GEM), aujourd’hui dissout, révélait publiquement que l’une de ses candidates, Madame B, avait tenté de vendre des voix à un autre membre du parti. Rapidement, le Ministère public avait annoncé qu’il envisageait «un abandon des charges pesant sur la prévenue». Fin de l’histoire?

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion