Genève

Vivre avec les parents de ses bourreaux

L’épicier des Grottes, victime d’une tentative d’assassinat, n’est pas au bout de ses peines. Il doit continuer à travailler dans le même immeuble où vivent les parents de ses agresseurs.
Vivre avec les parents de ses bourreaux
Situation tendue: le magasin de l’épicier agressé jouxte directement l’entrée de l’immeuble où vivent les parents du condamné. CAPTURE D'ÉCRAN GOOGLE MAPS
Justice 

Le soulagement n’a été que de courte durée pour celui que la presse surnomme «l’épicier des Grottes». Victime d’une tentative d’assassinat durant l’été 2018, il venait pourtant d’entendre, le 30 septembre dernier, le verdict qui envoyait l’un de ses agresseurs derrière les barreaux pour douze ans. Sanction contre laquelle ce dernier a recouru. Mercredi, alors qu’il tente de reprendre le cours de sa vie après des mois de procédure et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion