International

Le procès du siècle s’ouvre au Vatican

Parmi dix personnes jugées, le Fribourgeois René Brülhart est accusé d’abus de pouvoir. Il conteste.
Le procès du siècle s’ouvre au Vatican
Fraude, détournement de fonds, abus de pouvoir, blanchiment, corruption, extorsion: c’est un procès complexe qui s’est ouvert hier au Vatican. KEYSTONE
Justice 

Hier matin à 9 h 30, un procès sans précédent s’est ouvert au Vatican pour juger le cardinal Angelo Becciu, ancien numéro deux de l’administration centrale du Saint-Siège. Neuf autres personnalités de la curie ou de la finance internationale, comme l’avocat fribourgeois René Brülhart, comparaissent aux côtés du cardinal. René Brülhart est l’ancien président de l’Autorité d’information financière, qu’il a dirigée entre 2014 et 2019. Son institution, l’autorité anticorruption du Saint-Siège, se

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion