Vaud

Le PS vaudois allie préventions et sanctions

Le Parti socialiste vaudois (PSV) a présenté lundi ses propositions pour lutter contre le deal de rue et le trafic de drogues. Cinq axes ont été exposés, avec notamment une plus grande réactivité de la chaîne pénale, une large prévention sur les effets des drogues, et tester une consommation légale de cannabis.
Le PS vaudois allie préventions et sanctions
Des policiers de la Police municipale de la ville de Lausanne, controlent les individus lors d'une operation de lutte contre le deal de rue vendredi 1 juin 2018 sur la passerelle du Flon a Lausanne. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)
Deal de rue

«Il est déterminant d’agir sur la demande et pas uniquement sur l’offre», explique Jean Tschopp, vice-président du groupe socialiste au Grand Conseil. La prévention dans les écoles est alors vue comme essentielle: «Aujourd’hui, les adolescents se voient facilement proposer de la drogue, et pourtant on en parle pas.» Pour le député socialiste, il est important d’«avoir une démarche décomplexée face à ce sujet». Dans l’intention de dissuader du côté de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion