Suisse

Bonnes questions, réponse discutable

Critique sur les dérives du système financier, Michaël Malquarti estime en revanche que l’initiative Monnaie pleine peine à articuler des réponses réalisables. Interview.
Bonnes questions, réponse discutable
Michaël Malquarti, physicien de formation reconverti dans la finance et plus particulièrement la gestion institutionnelle. ELENA BUDNIKOVA
«Monnaie pleine»

L’initiative Monnaie pleine, sur laquelle les Suisses voteront ce dimanche, pose de bonnes questions mais les réponses apportées aux dysfonctionnements du système monétaire par ce texte sont insatisfaisantes. C’est du moins l’avis de Michaël Malquarti. Ce physicien de formation et professionnel de la gestion d’actifs pour des investisseurs institutionnels (fonds de pension ou assurances) vient de publier un ouvrage appelant à la création d’un nouvel ordre monétaire1Michaël Malquarti, «Pour un

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion