Suisse

«On ne crée pas l’argent à partir de rien»

L’initiative Monnaie pleine veut réorganiser l’émission de monnaie. Les explications d’un expert.
«On ne crée pas l’argent à partir de rien»
Les billets de banque qu’on retire au bancomat sont aussi de la monnaie scripturale. KEYSTONE
«Monnaie pleine»

Soumise au vote du peuple le 10 juin, l’initiative Monnaie pleine veut retirer aux banques commerciales la possibilité de créer de l’argent, ce qu’elles font sous forme de monnaie scripturale. Les initiants veulent conférer le monopole absolu de l’émission de monnaie à la Banque nationale suisse afin, disent-ils, de renforcer le système financier. Ont-ils raison? Réponses de Jonathan Massonnet, chargé de cours à l’Université de Fribourg et à la Haute Ecole

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion