Solidarité

Au Mexique, la résistance au fracking s’organise

Producteur de pétrole, le Mexique prévoit désormais d’importer du gaz issu de la très controversée fracturation hydraulique. Des communautés résistent à la construction de gazoducs.
Résistance au fracking au Mexique
Des installations gazières ont déjà été victimes de sabotage au Mexique, ici près de Maltrata dans l’Etat de Veracruz. KEYSTONE
Environnement

«Gaz naturel». Sous cette appellation séduisante se cache souvent un combustible issu du «fracking». Technologie particulièrement destructrice pour l’environnement et le climat, la fracturation hydraulique se répand à grande vitesse dans le monde. A l’exemple des Etats-Unis, le Mexique s’y est lancé à cœur perdu, notamment dans l’Etat de Puebla, où un millier de puits sont actuellement forés. Et qui dit gaz ,dit souvent gazoducs pour faire parvenir l’énergie à

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion