Suisse

Coup de chaud sur les paysans

L’agriculture doit s’adapter au réchauffement et diminuer son empreinte carbone.
Coup de chaud sur les paysans
Souvent ­pointés du doigt, les paysans souffrent aussi du réchauffement, observe ­Markus Ritter. KEYSTONE
Réchauffement climatique

Aucune pluie des semaines durant en 2018, une canicule en juin dernier et des averses de grêle: le réchauffement climatique n’épargne pas l’agriculture suisse. «Nous ne sommes pas près d’oublier l’été dernier», confie Markus Ritter, conseiller national (pdc, SG) et président de l’Union suisse des paysans (USP) qui a convié la presse jeudi à Moosseedorf (BE). «Cette année, nous avons déjà eu droit à des chaleurs extrêmes, à des averses

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion