Solidarité

Vingt-huitième jour de grève de la faim

Epouse d’un militant de la cause sahraouie emprisonné au Maroc depuis 2010, la Française Claude Mangin-Asfari jeûne et en appelle au président Macron.
Vint-huitième jour de grève de la faim
DR
Sahara occidental

Cela fait bientôt deux ans que la Française Claude Mangin-Asfari n’a pas vu son mari (lire notre article du 12 mars 2017). Naama Asfari, militant de la cause sahraouie, est emprisonné depuis 2010 dans les geôles marocaines. Depuis octobre 2016, le gouvernement marocain refuse à son épouse l’entrée sur le territoire du royaume: «Cela coïncide avec la condamnation par le Comité contre la torture de l’ONU des mauvais traitements subis

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion