Suisse

Les enfants forçats témoignent

Des vidéos accablent LafargeHolcim, accusé de profiter du travail de mineurs ougandais.
Les enfants forçats témoignent
Un jeune mineur ougandais ayant travaillé pour LafargeHolcim interrogé lors de l’enquête des ONG en 2016. DR
Droits humains

Il s’appelle Samuel Kaberidwa, il a 16 ans et dit avoir travaillé durant sept mois, en 2016, dans des carrières qui fournissaient en matières premières la filiale ougandaise de LafargeHolcim. Le témoignage vidéo de cet adolescent ainsi que d’autres séquences similaires diffusées sur Youtube font grincer des dents le cimentier franco-suisse qui affirmait, il y a tout juste un an, ne jamais avoir eu recours au travail de mineurs dans

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion