Vaud

Action contre les bas salaires au CHUV

Le Syndicat des services publics a déposé une lettre géante à l’attention du Conseil d’Etat, dénonçant les bas salaires au Chuv.
Action contre les bas salaires au CHUV
Il y a deux ans, le syndicat a interpellé le Conseil d’Etat pour demander une revalorisation des classes 1, 2 et 3. Il attend toujours les négociations promises. SDT
1er Mai

Le Syndicat des services publics a dénoncé mardi les bas salaires au Chuv, en écrivant devant l’hôpital une lettre géante adressée au Conseil d’Etat: «Vous nous avez oublié? A quand des négos? ». Le personnel des classes salariales les plus basses, en grande majorité des femmes, gagne 3701 francs brut pour un taux d’activité de 100%. La plupart travaillent au Chuv. «C’est moins que dans des entreprises comme Migros, Coop

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion