International

«Macron, un an, ça suffit!»

Confrontés aux plus importantes attaques sociales de ce début de siècle, les travailleurs français cherchent leur unité pour les contrer. Radiographie du mouvement social à l’occasion du 1er Mai avec Alain Krivine.
«Macron, un an, ça suffit!»
Après la manifestation du 1er mai à Paris, Alain Krivine refroidit les ardeurs de certains: «Nous ne sommes pas dan un climat de type 1968». KEYSTONE
France

Un temps frisquet en France pour un premier mai qui promettait d’être chaud! La fête des travailleurs s’inscrivait en effet hier dans le contexte d’un fort mouvement social contre l’austérité débuté il y a plusieurs semaines déjà. Pour l’ausculter, Le Courrier a interrogé à Lausanne Alain Krivine, un des porte-parole du Nouveau parti anticapitaliste (NPA, anciennement LCR), invité dans capitale vaudoise fin avril par le Gymnase de Beaulieu à une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion