International

Décès de l’ex-dictateur bolivien Luis Garcia Meza

Entre 1980 et 1981, ils avait dirigé le pays d’une main de fer, recrutant l’ancien nazi Klaus Barbie pour mettre sur pied un groupe paramilitaire.
Décès de l'ex-dictateur bolivien Luis Garcia Meza
Son avocat a affirmé que le général avait écrit en 2009 deux lettres, l'une à sa famille et l'autre au pays, confiées sous embargo jusqu'à sa mort à deux journalistes, et qu'il n'avait "ni tué ni volé son pays". Ici en 1997. KEYSTONE
Bolivie

L’ex-dictateur bolivien Luis García Meza est décédé dimanche dans un hôpital militaire à La Paz à l’âge de 88 ans, a annoncé son avocat. Il purgeait une peine de trente ans de prison pour des crimes commis après son coup d’Etat militaire en 1980. “Le général Luis Garcia Meza est décédé (…) d’un arrêt cardio-respiratoire”, a déclaré aux journalistes l’avocat Frank Campero. Il est décédé à l’hôpital Cossmil où il

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion