Genève

La Ville n’est pas tenue d’indemniser

Le Conseil municipal entendait obliger l’exécutif à dédommager les commerçants riverains du chantier du CEVA. Le Conseil d’Etat annule partiellement cette décision.
Chantier de la construction du CEVA à Champel-Hôpital. JPDS
CEVA

La Ville de Genève doit-elle indemniser les commerces qui subissent les nuisances du chantier du CEVA? Aux abords de la future gare de Champel notamment, des marchands déplorent une perte importante de leur chiffre d’affaires. En février dernier, le Conseil municipal avait voté un texte exigeant un dédommagement des commerçants lésés, dans le cadre des prochains travaux d’aménagements extérieurs de la gare, pilotés par la Ville. Mercredi, le Conseil d’Etat

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion