Livres

L’écrivaine en illusionniste

Avec Rosa Panthère s’impose une lecture enveloppante, comme si son auteure, Emmanuelle Guattari, voulait retenir longuement son lectorat.
L’écrivaine en illusionniste
Roman

Un petit bateau fait naufrage, et c’est comme la tragédie du Titanic. Rosa Panthère, cinquième roman d’Emmanuelle Guattari, débute sur cette image. Rosa Panthère? C’est une femme qui admire amoureusement James, garçon de cirque généreux en «blagues acrobatiques», magicien avec ses sentiments comme avec ces canaris qu’il fait jaillir un à un d’un sac. Fidèle à elle-même, l’écrivaine affectionne des chapitres courts et qui sont autant de flashs. Elle s’y

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion