Livres

Retrouvailles afghanes

Les Nuits du Logar, premier roman de Jamil Jan Kochai, né dans un camp de réfugié·es à Peshawar, et qui a ensuite grandi aux Etats-Unis, se révèle intense, porté par une langue directe et fluide.
Retrouvailles afghanes
Roman

Le vœu le plus cher du narrateur de retour en vacances au pays? Voir le chien. Mais Budabash, le mastiff, n’est pas Argos et l’émigré afghan Marwand n’est pas Ulysse. Le cabot mord, puis s’enfuit après avoir arraché un doigt de l’imprudent. Dur début pour un premier jour. Par la suite, le narrateur des Nuits du Logar, de Jamil Jan Kochai, en entendra et en verra de toutes les couleurs.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion