Arts plastiques

#Paietonartiste

Longtemps, les musées n’ont pas payé les artistes pour leurs expositions, avec l’excuse de la visibilité donnée. Désormais, les fronts bougent, en Suisse aussi. Enquête.
#Paietonartiste 3
Cally Spooner, DRAG DRAG SOLO, 2018. Vue d’exposition au Centre d’Art Contemporain Genève. Photo : Mathilda Olmi
Enjeu

«Désolé, nous n’aurons vraiment pas le temps de vous répondre…» Demandez aux musées ou centres d’art helvétiques s’ils paient leurs artistes, et voilà que certains se mettent à tousser. Pas tous, il est vrai: comme le montre notre enquête auprès d’une vingtaine d’institutions de différentes tailles, le principe d’honoraires pour plasticiens ou performeurs fait son chemin, dans la foulée d’un mouvement global parti d’outre-Atlantique. Histoire de réparer une injustice qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion