Genève

La voie est libre pour le pavillon de la danse

Les référendaires ont échoué à récolter les 3200 signatures requises.
La voie est libre pour le pavillon de la danse
Selon Rémy Pagani, les travaux de contruction du pavillon démarreront «très vite, encore avant la fin de l’année». DR
Ville de Genève

Le référendum municipal contre le pavillon de la danse à la place Sturm a échoué. Le comité référendaire n’a pas réuni les 3200 signatures nécessaires. Le délai échouait ce mardi à 16h30. Eric Bertinat, secrétaire de l’UDC et conseiller municipal, confirme l’information de l’Agence télégraphique suisse. Son parti soutenait le référendum, lancé par l’avocat et riverain du futur pavillon Alain Marti. Le référendum prétendait s’opposer au crédit de 11 millions

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion