International

Premier test social pour Macron

La France a fonctionné au ralenti jeudi. Un demi-million de personnes ont manifesté dans tout le pays.
Premier test social pour Macron
A Paris, des vitrines ont été brisées et des pierres jetées sur les policiers, qui ont répliqué en faisant usage de canons à eau et gaz lacrymogènes. KEYSTONE
France

Le bras de fer a débuté entre Emmanuel Macron et «la rue». Fonctionnaires, cheminots, mais aussi retraités ou encore étudiants ont défilé jeudi après-midi, à l’appel des syndicats. Une journée organisée au départ à l’initiative des syndicats de la fonction publique, qui entendaient protester contre des suppressions de postes de fonctionnaires, ainsi que contre le gel envisagé de leur point d’indice, qui sert de base au calcul de leurs rémunérations.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion