Actualité

Un an pour sauver le bilan

François Hollande enterre la réforme constitutionnelle annoncée après les attentats de Paris. Un nouveau revers avant la présidentielle.
Impopulaire et pénalisé dans les sondages WIKIMEDIA
France

Elle devient longue, voyante, la liste des échecs cuisants subis par le président français François Hollande, depuis quatre ans. Hier, c’est un engagement pris dans le cadre solennel du Congrès de Versailles qu’il n’a pas pu tenir en abandonnant la réforme constitutionnelle qu’il avait annoncée après les attentats de Paris (lire ci-dessous). Avant cela, la loi socio-économique censée être fondatrice de son quinquennat: la loi Macron sur la croissance. Si

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion