Livres

Coaching machiavélique

Nicolas Verdan s’intéresse à la violence sociale du néolibéralisme dans La Coach. Noir.
Littérature romande

Après Le Patient du Dr Hirschfeld (2011), qui revenait sur la persécution des homosexuels sous le IIIe Reich, après Le Mur grec (2015), intrigue policière dans la Grèce de 2010 entre afflux de migrants et austérité, Nicolas Verdan s’attaque à la violence sociale et économique dans La Coach, roman glaçant de la vengeance d’une femme. Coraline Salamin coache l’un des directeurs de Swiss Post, qui doit restructurer le réseau postal – soit

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion