Livres

Gustave Roud en sa demeure

Bruno Pellegrino s’inspire librement de la vie du poète Gustave Roud et sa sœur Madeleine, dans un récit porté par la lenteur des jours et la poésie du quotidien.
Autoportrait en ombre, avec André Ramseyer travaillant à la fourche, photo de Gustave Roud, années 1940. FONDS PHOTOGRAPHIQUE GUSTAVE ROUD, BCUL / © C.-A. SUBILIA
Roman

Au centre du livre, il y a une vieille maison de famille plantée au bord de la route, tout au bout du village. Elle tombe un peu en ruine et certaines de ses pièces ont été condamnées au gré des années et des décès – les grands-parents d’abord, puis les parents et les tantes. Ne sont restés que le frère et la sœur, Gustave et Madeleine, à présent âgés eux aussi,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion