Suisse

Un peu de souplesse pour la rénovation des mayens

Un peu de souplesse pour la rénovation des mayens
400 000 bâtiments: le nombre de mayens, raccards et fenils concernés en Suisse. (KEYSTONE/Arno Balzarini)
Aménagement

Un peu de souplesse, d’accord, mais pas trop: telle est la position du parlement par rapport à la réaffectation en habitations des mayens, raccards et fenils abandonnés. Le National a confirmé la vision des Etats sur la question. Mais le débat a donné lieu à une belle passe d’armes hier. Deux initiatives similaires du Valais et des Grisons voulaient autoriser ces réaffectations sans trop de cautèles. «Il s’agit simplement d’entretenir

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion