Solidarité

L’huile de palme grippe les négociations

L’accord de libre-échange entre la Suisse et l’Indonésie, en passe d’être conclu, se heurte à une coalition d’organisations inquiètes que l’huile de palme n’envahisse le marché suisse.
En Indonésie et en Malaisie, les palmeraies géantes font la fortune de quelques-uns en Entraînant la destruction des forêts primaire et secondaire, la pollution des sols et des eaux et des pertes irrémédiables de la biodiversité. KEYSTONE
Résistance

Entamées en 2010, les négociations en vue d’un accord de libre-échange entre la Suisse et l’Indonésie sont finalement en passe d’aboutir, officiellement avant la fin du semestre. La délégation helvétique salive à l’idée d’obtenir un accès privilégié au marché d’un pays de 265 millions d’habitants, en échange de quoi l’Indonésie espère de nouveaux débouchés pour ses cargaisons d’huile de palme, dont elle est le premier producteur mondial. Et c’est là que

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion