Suisse

Susanne Ruoff dans les cordes

La cheffe de La Poste dit n’avoir rien su des tricheries de Carpostal avant 2017. Mais elle a été alertée en 2012 et 2013.
Susanne Ruoff dans les cordes
Susanne Ruoff dit n’avoir pris connaissance des manipulations comptables qu’en novembre dernier. KEYSTONE
Transport public

Comme pressenti, Susanne Ruoff ne s’est pas tirée d’affaire mardi dernier lors de sa conférence de presse, à la mise en scène pourtant bien huilée. Elle se fait secouer sans ménagement par les tricheries comptables de la filiale Carpostal, et les 78,3 millions de francs de subventions publiques encaissées en trop. Selon les dernières informations dévoilées, la directrice générale de La Poste avait été mise au courant de potentiels problèmes au

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion