Livres

Le crépuscule d’un orphelin

Sara Baume raconte de façon poignante l’alliance de deux êtres abîmés dans une petite ville côtière de l’Irlande.
Le crépuscule d’un orphelin
Premier roman

«Tu n’aimes pas qu’on t’abandonne. J’aurais dû m’en douter.» Le narrateur s’adresse à One Eye, son chien borgne, qu’il a choisi comme compagnon de misère. Ainsi démarre Dans la baie fauve, premier roman de l’Irlandaise Sara Baume. Dans une petite ville côtière de la verte Erin entre en scène un homme de 57 ans malmené par la vie, tout à la fois trop vieux pour prendre un nouveau départ et trop

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion