Scène

Faust se noie entre deux eaux

En dépit de belles qualités musicales, le Faust de Gounod s’enlise dans une mise en scène clinquante et sans éclat à l’Opéra des Nations, à Genève.
Faust se noie entre deux eaux 1
GTG Magalie Dougado
Opéra

Après avoir été pendant plus d’un demi-siècle l’opéra le plus joué au monde, le Faust de Gounod (1859) est aujourd’hui une œuvre qui pose problème. La beauté de plusieurs pages musicales ne parvient plus à effacer certains aspects du livret qui portent trop la marque de leur temps. Pour un metteur en scène, c’est un vrai défi: comment parvenir à retrouver quelque chose du mythe dans l’écrin scintillant où l’ont

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion