Musique

«Alcina» de Haendel enchante le nouvel Opéra des Nations

Entrée en matière réussie pour la salle temporaire du Grand Théâtre, qui charme son public avec une «Alcina» superbement chantée.
Alcina (Nicole Cabell) GTG/MAGALI DOUGADOS
Opéra

Changement d’année, changement de lieu. On a quitté le «côté cour» sur une triste Flûte enchantée; l’Alcina qui inaugure le «côté jardin», pour sa part, enchante. Le livret, inspiré de L’Arioste, raconte comment Ruggiero est arraché aux charmes de l’enchanteresse Alcina par son épouse Bradamante qui vient le rechercher, déguisée en homme. Après avoir longtemps vacillé sur la frontière du vrai et de l’illusion, Ruggiero parvient à rompre les sortilèges

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion