Vaud

Nyon refuse la nationalité à l’épouse, mais l’accorde à son mari

Le couple est ressorti traumatisé et révolté de son audition auprès de la Commission nyonnaise de naturalisation.
Nyon refuse la nationalité à l'épouse, mais l'accorde à son mari
Les enfants des époux Scanio reçoivent pour leur part automatiquement le passeport suisse.
Naturalisation

L’affaire a fait grand bruit ces dernières semaines. Révélée par Le Temps, elle plaçait la Ville de Nyon sous le feu de projecteurs peu valorisants. Deux époux demandant la nationalité suisse, Salvatore et Maria Scanio, l’un Italien et l’autre Portugaise, étaient ressortis traumatisés et révoltés de leur audition auprès de la Commission nyonnaise de naturalisation. En cause, selon eux, une attitude déplacée de membres de ladite commission et, surtout, le

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion