Suisse

Chère, l’exemption de l’armée

Des élus s’engagent contre une taxe militaire jugée discriminatoire pour les naturalisés.
Chère, l’exemption de l’armée
Certains naturalisés qui s’étaient acquittés de la taxe militaire jusqu’à 30 ans doivent à nouveau passer à la caisse jusqu’à leurs 37 ans. KEYSTONE
Obligation de servir

Les naturalisés trentenaires qui se retrouvent à devoir payer une taxe d’exemption militaire sur leur revenu annuel jusqu’à leurs 37 ans ont une lueur d’espoir. La conseillère nationale Priska Seiler Graf (ps, ZH), qui estime que ces citoyens font l’objet d’une «grave discrimination», compte inviter en août ses collègues de la commission de sécurité à proposer une motion dans le but d’introduire une disposition transitoire afin de rectifier le tir.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion