Médias

La crise à l’ats se politise

Les principaux partis politiques ne font pas mystère de leurs griefs à l’égard de la direction de l’Agence télégraphique suisse (ATS), dont le personnel est entré en grève.
La crise à l’ats se politise
Les journalites de l’ATS en grève se sont rendus hier en cortège sur la place Fédérale, au son d’un concert de sifflets et en brandissant des banderoles. (KEYSTONE/Anthony Anex)
Presse

La plupart des journalistes de l’Agence télégraphique suisse (ATS) peuvent en témoigner: Markus Schwab est un «homme invisible», qui «rase les murs». Mais le directeur général (CEO) est passé de l’ombre à la lumière des projecteurs. Depuis l’annonce des coupes massives dans les effectifs – un quart des 150 postes de la rédaction –, sa personnalité polarise. Et certains présidents de partis politiques l’appellent ins­tamment à revoir sa stratégie. Sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion