Médias

Tamedia menace ses salariés en grève

Refusant la mort du Matin imprimé, les journalistes des titres payants de Tamedia ont cessé le travail.
Journalistes romands de Tamedia en grève
Des journalistes du groupe Tamedia (Le Matin, 24heures, Tribune de Geneve et 20minutes) ont entamé une grève ce mardi 3 juillet 2018 à 16h. Ils poursuivront leur mouvement jusqu'à mercredi soir minuit. KEYSTONE
Presse

Le Matin, Le Matin Dimanche, 24 heures, la Tribune de Genève: ces rédactions sont traversées par une grève depuis mardi 16h et jusqu’à ce mercredi soir minuit. En revanche, la majorité de la rédaction du quotidien gratuit 20 minutes a décidé de ne pas s’associer au mouvement. Jeudi dernier, les salariés ont adressé un ultimatum à leur employeur. Si les licenciements au Matin n’étaient pas annulés, ils voteraient des mesures

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion