Culture

Classicisme viennois aux Sommets

Vendredi dernier à Saanen, les Sommets Musicaux de Gstaad s’ouvraient sur un fulgurant concert d’ouverture dédié à Haydn et Mozart.
Classicisme viennois aux Sommets
Concert à l'église de Saanen. MIGUEL BUENO
Sommets Musicaux de Gstaad

Les vents onctueux et les archets conquérants du Kammerorchester Wien-Berlin, sous la direction au pupitre du premier violon Rainer Honeck, parcourent avec un brio presque arrogant les thèmes chantants de la Symphonie no 10 KV74 de Mozart. Cet ensemble instrumental de circonstance réunissait, vendredi soir dans la superbe église romane de Saanen, la crème de musiciens d’orchestre, pour une ouverture de grande tenue des Sommets Musicaux de Gstaad. La version hivernale

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion