Livres

Pas de danse, pas de deux

La Dame au petit chien arabe, de Dana Grigorcea, évoque les romans d’amour du XIXe siècle et les héroïnes de Tchekhov, tiraillées entre désirs et conventions, raison et sentiments.
Pas de danse, pas de deux
Roman

C’est un court roman plein de grâce, à la fois nostalgique et léger, au charme presque suranné: La Dame au petit chien arabe évoque les romans d’amour du XIXe siècle et les héroïnes de Tchekhov, tiraillées entre désirs et conventions, raison et sentiments, en quête d’une liberté intérieure qui reste à conquérir. Comme dans La Dame au petit chien du dramaturge russe, il est question d’amour entre deux personnes mariées. Ici,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion