Musique

Kalvingrad ne lâche rien

L’association qui partage le rez de l’Usine avec PTR est dans la ­tourmente. Ses permanents misent sur la solidarité et la proximité.
Gabrielle Godard est stagiaire en graphisme, Carole Monbaron (de dos) coordonne la programmation, Julien ­Hoogteiling tient la comptabilité et Roxane Fleury assure la promotion. CEDRIC VINCENSINI
PTR

On avait pris l’habitude de suivre les turpitudes de PTR, la valse de ses programmateurs, ses difficultés financières. Mais dans l’ombre de Post Tenebras Rock – association subventionnée par la Ville à hauteur de 325 000 francs par an – se débat Kalvingrad, sa cousine désargentée qui fonctionne à la débrouille. Les deux entités se partagent le rez de l’Usine. Leurs programmes (concerts, soirées) s’entremêlent chaque mois au prix d’une concertation serrée. Ceci

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion