Musique

PTR voit sa subvention amputée

L’association résidente de l’Usine va devoir se serrer la ceinture. La Ville lui reproche un manque de diversité et un soutien insuffisant à la scène locale.
PTR voit sa subvention amputée 3
Vendredi, ­Worakls ­Orchestra joue à guichet fermé hors les murs, à ­l’Alhambra. DR
Genève

La mesure n’a pas été officialisée, mais elle est connue de Post Tenebras Rock (PTR) depuis fin juin. L’association fondée en 1983 et sise à l’Usine perd une partie de sa ­subvention. La coupe n’est pas anecdotique: la Ville de Genève soustrait 75 000 francs aux 325 000 octroyés annuellement. PTR organise dans la salle du rez une cinquantaine de concerts par an, pour un budget avoisinant les 2 millions.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion