Cinéma

Technophobie au masculin

Que cache la peur de la modernité technologique dans le cinéma hollywoodien? Une réaffirmation de la suprématie de l’homme blanc, selon une passionnante monographie.
Technophobie au masculin
Arnold Schwarzenegger dans Terminator 2 (1991) DR
Cinéma

On se contente habituellement de considérer le cinéma hollywoodien à l’aune de ses ambitions premières, celles du divertissement spectaculaire. Or ces films développent bien sûr un propos, plus ou moins souterrain. Historien du cinéma à l’université de Lausanne, Charles-Antoine Courcoux s’est penché sur les relations complexes et paradoxales entre masculinité et technologie, dans une monographie parue en novembre chez Georg. Des machines et des hommes, version allégée et actualisée d’une

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion