Cinéma

Terrence Malick plus rock

Par de courtes saynètes et une caméra très mobile, le Texan clôt sa trilogie autour de l’amour avec «Song to Song».
Les acteurs ont bénéficié d’une grande liberté de jeu. ASCOT ELITE
Cinéma

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion