Genève

«Le Courrier paie les pots cassés»

Mercredi a eu lieu la cinquième audience dans le cadre du procès intenté par Jean Claude Gandur contre Le Courrier devant la justice civile.
«Le Courrier paie les pots cassés»
L’article incriminé s’intéressait à sa carrière d’homme d’affaires. L’article incriminé s’intéressait à sa carrière d’homme d’affaires. Une sixième audience a eu lieu. DR
Chronique judiciaire

«Nous avons ressenti cette plainte comme un acte de pression.» Mercredi, la parole était à Benito Perez dans le procès qui oppose la rédaction du Courrier au milliardaire Jean Claude Gandur et à son groupe Addax and Oryx (AOG). Représenté par Me Nicolas Capt, le mécène reproche au journal un portrait paru le 16 mai 2015 et l’accuse d’atteinte à l’honneur. La rédaction, défendue par Me François Membrez, estime avoir accompli

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion