Livres

Déraison et sentiments

Roman

«Bella gerant alii, tu felix Austria nube.» Le titre du dernier roman de l’Ukrainienne Sofia Andrukhovych, Felix Austria, reprend ce vieux slogan de la maison Habsbourg qui se peut traduire par «Que les autres (pays) guerroient; toi, heureuse Autriche, marie-toi.» Ainsi la vieille monarchie résuma-t-elle sa politique de mariages servant à tisser des alliances de tous côtés en Europe. Sauf qu’ici, les protagonistes ne vivent pas à Vienne mais loin

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion